logoarticleaccueil



CULTURE TECHNO

1 Le festival Dernier Cri présente chaque année sa vision des cultures actuelles à travers culturels de la ville de Montpellier. L’édition 2017 a connu un réel succès avec une fréquentation en constante augmentation sur les soirées et en dehors. Des salles pleines pour assister à la conférence donnée par Jacqueline Caux à la Panacée puis lors de la projection de son film au cinéma Diagonal. Ce fut le cas également pour la master class de Scan X et le petit-déjeuner survitaminé proposés en partenariat avec l’Ecole des Beaux Arts. Toutes ces collaborations se poursuivent à l’occasion de cette quatrième édition. Pour la première fois, la master class est consacrée au Vjing (l’art des vidéos jockeys). Quant à la conférence, elle traite des conséquences de l’arrivée des multinationales du spectacle vivant dans le paysage musical français. Chilly Gonzales est à la fois un compositeur, un pianiste virtuose et un showman navigant entre le rap, l’électro et la musique classique. Le film de Philipp Jedicke que nous avons choisi de programmer au cinéma Diagonal, Shut Up and Play the Piano, permet de suivre sa carrière et nous plonge dans la dualité entre l’Homme et l’Artiste. Le festival débute le samedi 27 octobre par le contest dj organisé avec I Love Techno et Montpellier Métropole à l’Institut Club. Le dj P.Moore, vétéran de scène techno française, préside le jury du concours et mixe ensuite dans la soirée avec Luca Ruiz. Le contest live a lieu au même endroit le vendredi 2 octobre, sous la présidence de Leo Pol, le producteur prodige découvert cet été à Tohu-Bohu. Ces deux évènements ont pour objectif de faire émerger de nouveaux talents et de leur permettre de se produire en club puis sur les scènes de grands festivals pour les meilleurs d’entre eux. Yuki, qui a remporté le précédent contest dj, figure sur l’affiche de Dernier Cri cette année. Elle joue au Rockstore le mercredi 31 octobre avec la berlinoise Paula Temple. Le Festival est fier d’accueillir cette artiste fascinante et engagée qui suit un parcours en marge de l’industrie musicale. Une soirée organisée avec My Life Is a Weekend associé au festival depuis sa création. Dernier Cri maintient et développe ses collaborations avec de nombreux artistes et collectifs montpelliérains (Pinata, Modals, Raum, My Life...).

Par-delà son implication et son soutien à la scène locale, le festival promeut l’innovation et la découverte. Comme Paula Temple, Louise Chen n’a jamais joué à Montpellier. Passionnée de jazz et de soul, Louise s’est d’abord fait connaître pour ses mix hip-hop. Elle y ajoute aujourd’hui des sonorités house pour des sets à la fois pointus
et terriblement efficaces sur le dancefloor. Vous pourrez le vérifier le vendredi 9 novembre au Nu Bahia. Parmi les autres nouveautés de cette édition, notez la venue exclusive et très attendue de Garçon Sauvage, l’évènement emblématique du collectif Plus Belle La Nuit. Depuis trois ans, ces soirées queer et transgenre devenues cultes investissent le Sucre le fameux club lyonnais à la programmation exigeante. L’événement a lieu au Dieze, le samedi 3 novembre avec L’Homme Seul et les Sheitan Brothers derrière les platines. Le même soir à l’Antirouille le festival reçoit Abi et Melody, deux artistes du label parisien et exclusivement féminin RA+RE. Invitée de marque de la soirée de clôture au Dieze, aux côtés du talentueux producteur Traumer et du montpelliérain Nunes, la fascinante dj Sonja Moonear aura l’honneur de clore cette quatrième édition de Dernier Cri.


.